Un Monde de Fictions

Ce blog est dédié à ceux qui aiment écrire et/ou lire. En coopération avec le forum Fanfictions.forumonline.biz

03 avril 2008

Une amourette

- Salut.

- … Euh salut…

- Je m’appelle Martin.

- …

- Euh… Je vous dérange peut-être ?

- … Non…

- Ah !! Où allez-vous si vite ?

- Je rentre chez moi…

- Vraiment ? Vous ne voulez pas vous arrêter cinq petites minutes et prendre un petit ver avec moi ?

- … Pardon ?

- Ah ! Désolé… Je sais, je suis un peu trop rapide peut-être ?! Mais quand je vous ai vu si belle, filante dans le vent, tout droit vers le soleil, j’ai été ébloui.

- … Vous n’êtes pas net…

- Non, ne dites rien ! Je suis tombé sous le charme de vos grands yeux noirs et je ne peux pas vous laisser en ne sachant pas si je vous reverrai.

- Vous avez la cervelle d’un moineau ou quoi ?

- Oui, oui, je sais. Je m’enflamme un peu vite mais je vous assure, vous êtes divinement attirante. Il me faut saisir cette occasion et savoir si nous sommes fait l’un pour l’autre…

- Ca ne tourne vraiment pas rond chez vous !

- Vous… Vous ne voulez pas savoir ? Peut-être que je suis celui que vous attendez depuis toujours !!

- Ca m’étonnerait !

- S’il vous plaît, arrêtons-nous un instant et discutons, vous voulez ?

- Certainement pas !

- Pourquoi ? Je suis quelqu’un de gentil et de drôle, je vous assure.

- Un drôle d’oiseau surtout, oui !!

- Mais au moins vous ne vous ennuierez pas !

- …

- Oh… Je viens de penser à un truc… Vous avez peut-être déjà un compagnon ?

- Non.

- Alors, vous voyez !! Profitons en !! Vous êtes libre comme l’air. Je suis libre comme l’air. C’est le destin qui nous a réuni, j’en suis persuadé !

- N’importe quoi !

- Regardez moi ! Je ne suis pas qu’un beau parleur, j’ai un petit cœur qui palpite sous la poitrine, je suis rapide, gai, toujours soigné. Et je n’ai qu’un désir : rester à vos côtés et avancer tout droit vers l’horizon. Quel bonheur ce serait ! Vous et moi, au bord d’une plage, admirant le soleil couchant… Ne serait-ce pas magnifique ?

- Certes mais je crois que vous vous faites des illusions.

- Ne me dites pas ça ! Je sais que vous êtes un oiseau rare, j’en suis certain. Je me trompe rarement pour ces choses là.

- C’est ça oui…

- Allons, allons ! Ne me dites pas que je ne vous plais pas !! Je suis sûr que vous ne trouverez pas de martin pêcheur plus beau que moi à des kilomètres à la ronde !!! Regarder ces plumes, voyez ma vitesse, imaginez tous les beaux petits poissons que je pourrais vous ramener !!

- … C’est bien ça qui m’inquiète !!

- Vous doutez de moi ?

- Pas du tout !

- Alors pourquoi ? Pourquoi refusez-vous de m’accorder une chance ??

- Parce que je suis un poisson volant, crétin !!!




Vous pouvez retrouver de nouvelles histoires sur http://fanfictions.forumonline.biz

BANFANMINI

Posté par mahia34 à 07:30 - Parodies - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire